L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Leagues Tables avocats corporate et financement: Lamartine ; Gide ; Fidal ; CMS ; Jones Day Accès libre

Par  | 1198 mots

Avec 3179 opérations suivis par 729 cabinets, l'activité a atteint un niveau record en 2015 pour le corporate. Le financement connaît lui aussi une année faste avec une 252 mandats et une croissance de 14,5 %. Les mandats sont répartis de façon inéquitable car pratiquement 60 % des cabinets cités sur ce classement ont conseillé une seule opération.

Tendance générale (corporate)

On observe sur le graphique ci-dessous, que l'évolution entre 2014 et 2015 du volume de deals conseillés par les avocats d'affaires en corporate est un peu près la même que pour les banquiers d'affaires et les conseils en due diligence financière. En effet, la hausse est de 14,3 % pour les avocats contre 9,2 % pour les banquiers et 14,1 % pour les DD financières. On remarque également que l'augmentation du nombre de mandats est encore plus spectaculaire rapportée à 2013 (+ 26,2 %) et 2014 (+ 26,8 %).

A l'inverse, la valorisation des opérations suivies est sensiblement la même d'une année sur l'autre. On note même sur le tableau 1, un léger fléchissement de la proportion des deals de large cap (> 1 Md €).

Tableau 1 : deals par fourchette de valorisation

2014

2015

0-20

52,6%

52,1%

20-50

13,8%

14,0%

50-150

11,3%

11,8%

150-250

3,0%

4,0%

250-500

6,0%

5,6%

500-1000

4,6%

4,9%

>1000

8,7%

7,6%

Le marché (corporate)

On remarque sur le tableau 2 qu'à l'exception de la bourse, tous les types d'opération sont à la hausse. La croissance est remarquable pour le capital risque, lié notamment aux très belles levées de Blablacar, Sigfox et Made.com ainsi que pour les LBO.

Tableau 2 : répartition des deals par type

2014

%

2015

%

% de variation

Bourse

248

8,9%

235

7,4%

-5,2%

Capital Développement

388

14,0%

394

12,4%

1,5%

Capital Risque

362

13,0%

448

14,1%

23,8%

Création de Fonds (LPs)

58

2,1%

67

2,1%

15,5%

Financement

0,0%

5

0,2%

N/A

Immobilier

36

1,3%

36

1,1%

0,0%

Infrastructure

0,0%

31

1,0%

N/A

LBO

679

24,4%

841

26,5%

23,9%

M&A Corporate

990

35,6%

1092

34,4%

10,3%

Restructuration

20

0,7%

30

0,9%

50,0%

Total

2781

100,0%

3179

100,0%

14,3%

Le classement corporate 2015

Cette année, CFNEWS innove et vous propose, en plus des tendances générales, une analyse de l'activité des leaders du classement 2015 (voir ci-dessous)

Tableau 3 : Extrait du classement corporate en volume 2015

Cabinet d'avocats

2014

2015

LAMARTINE CONSEIL

69

102

GIDE

76

89

CMS BFL

46

67

FIDAL

68

65

JONES DAY

52

64

WHITE & CASE

38

61

WEIL GOTSHAL & MANGES

48

55

CLIFFORD CHANCE

49

51

DE PARDIEU BROCAS MAFFEI

38

46

KING & WOOD MALLESONS

52

46

DECHERT

38

46

DLA PIPER

39

44

LATHAM & WATKINS

31

38

MAYER BROWN

26

38

ALLEN & OVERY

32

35

PWC SOCIETE D'AVOCATS

25

35

Tableau 4 : Classement corporate 2015 par type d'opération

Bourse

M&A

LBO

Cap. Dev

Cap. Risque

WHITE & CASE

26

GIDE

25

LAMARTINE

56

LAMARTINE

17

JONES DAY

26

ALLEN & OVERY

12

LAMARTINE

24

KWM

26

GIDE

14

GIDE

25

CLEARY GOTTLIEB

12

CMS BFL

23

FIDAL

24

JONES DAY

10

CHAMMAS

17

JONES DAY

11

FIDAL

23

MAYER BROWN

22

CHAMMAS

9

DECHERT

16

DVMB

11

WHITE & CASE

21

CMS BFL

21

CMS BFL

8

JOFFE

9

GIDE

9

DLA PIPER

19

DLA PIPER

20

PDGB

7

ORRICK

9

WEIL

8

WEIL

18

WEIL

20

CVS

7

VENTURY

9

CLIFFORD CHANCE

8

PWC

18

DE PARDIEU

20

FIDAL

6

11.100.34

9

CMS BFL

7

DE PARDIEU

17

LATHAM

16

WEIL

5

SLVF

8

DECHERT

7

LATHAM

16

WILLKIE

16

DUTEIL

5

LAMY & ASSOCIES

8

Pour les volumes, se référer au tableau 3. Pour les types d'opérations, se reporter au tableau 4. Le classement exhaustif de l'année est téléchargeable en bas de l'article (PDF).

Dans le détail, Lamartine Conseil prend la tête avec 102 opérations conseillées. Ils sont leaders sur le segment du capital développement et domine en volume sur le LBO. Ils occupent également une belle deuxième place sur le M&A. Parmi les deals suivis, on remarque les LBO d'IKKS, du groupe Serma et de Devglass, ainsi que l'acquisition de l'Hôtel du Roy.

Gide occupe la deuxième place avec 89 mandats, soit une hausse de plus de 17 % par rapport à 2014. Ils sont en pôle position sur le M&A et second sur le capital développement et le capital risque. Parmi les opérations conseillées, on peut mettre en avant les refinancements d'Exeltium et d'Atlades, ainsi que l'émission obligataire du Groupe Bolloré.

Fidal, fort de son réseau régional, complète le podium avec 65 opérations conseillées. On observe que ces mandats portent pour une bonne part sur le M&A et les LBO. On ressort de leur track record les LBO d'IKKS et Tractel, ainsi que la prise de participation au capital de Cegereal.

Vient ensuite CMS BFL avec 67 interventions, soit une croissance de 45 % par rapport à 2014. Ils sont sur le podium pour le segment du M&A. On note parmi les opérations conseillées, le LBO de Vacalians, le PPP du port de Calais, ainsi que le spin off des activités CRM et données stratégiques de Cegedim.

Premier sur le capital risque et troisième sur le capital développement, Jones Day a obtenu 54 mandats en 2015. On remarque dans leurs opérations conseillées les acquisitions de Jazztel et Global Closure Systems, ainsi que l'OPA sur Faiveley Transport.

Pour le reste, on note la bonne tenue de White & Case avec 61 mandats et une place de leader sur les opérations de bourse (IPO de Spie et Europcar, ainsi que l'émission obligataire de Capgemini). Weil Gotshal (Alstom Energies, Linxens et GE Fleet Services) et Clifford Chance (Amundi, Labco, Gras Savoye) font également bonne figure avec respectivement 55 et 51 deals suivis.

Télécharger le classement complet 2015 (PDF)

Télécharger le classement complet 2015 S2 (PDF)

Le classement financement 2015

Tableau 5 : Extrait du classement financement en volume

Cabinet d'avocats

2014

2015

DE PARDIEU BROCAS MAFFEI

25

20

HOGAN LOVELLS

11

14

LATHAM & WATKINS

14

11

WILLKIE FARR & GALLAGHER

9

11

CLIFFORD CHANCE

4

10

KING & WOOD MALLESONS

16

10

MAYER BROWN

10

REED SMITH

8

10

WEIL GOTSHAL & MANGES

3

9

ALLEN & OVERY

9

9

SHEARMAN & STERLING

5

9

De Pardieu Brocas Maffei domine ce segment avec 20 deals suivis dont E.CF, Hertel et Chargeurs. Hogan Lovells occupe la deuxième place avec 14 mandats dont Altom Energies, Vacalians et Rochas Groupe. Latham & Watkins (Neptune Orient Lines, Atlandes et Solina) et Willkie Farr & Gallagher (Airgas, Webhelp et Vacalians) complètent le podium, ex-aequo avec 11 interventions.

Télécharger le classement complet 2015 (PDF)

Rappel méthodologique

Les opérations recensées dans ce classement général des avocats d'affaires comportent au moins un conseil ayant joué l'un des rôles suivants dans les deals recensés dans nos référentiels:

Pour les classements en corporate :

  • Acquéreur Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
  • Cédant Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
  • Société Avocat d'Affaires ;
  • Managers Conseil juridique ;
  • Structuration de fonds ;
  • Listing sponsor Avocats

Pour le classement en financement :

  • Acquéreur Avocats d'Affaires Financement ;
  • Cédant Avocat d'affaires Financement ;
  • Dette Avocats ;
  • Dette Mezzanine Avocats ;

et ce pour les opérations ayant au moins un pied en France (acquéreur, vendeur ou investisseur).

De plus, ce bilan traite uniquement des interventions en corporate et financement / dette : ne sont donc pas comptabilisées les interventions en droit fiscal, droit social, propriété intellectuelle, environnement et concurrence.

Tous les types d'opérations sont pris en compte (M&A, LBO, Bourse, Capital développement, Capital risque, Restructuration, Création de fonds) .

Comme toujours, il s'agit d'une league-table sur le nombre d'opérations conseillées effectivement annoncées et référencées dans nos colonnes, et non sur les valorisations - vous trouverez ces dernières ou des fourchettes de valorisation ou de chiffre d'affaires dans notre base de données des opérations (accès sur abonnement). Le classement inclut les opérations annoncées formellement par les parties mais qui ne sont parfois pas encore closées.

A noter qu'un deal qui nous serait déclaré comme "confidentiel" ne sera pas comptabilisé puisque non visible dans les deal-list de chaque conseil, intégralement consultables dans nos référentiels.