L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

Venture S1 2019 : une hausse de 60 % du montant collecté Accès libre

PAR  | 1037 mots
Start up venture investissement responsable ISR

Les données récoltées par CFNEWS pour le premier semestre 2019 affichent des performances impressionnantes, avec plus de 2,21 Md€ réunis par les start-up hexagonales, toujours plus attractives pour les fonds anglo-saxons. Six premiers mois qui auront vu l'émergence de quatre licornes, comprenant notamment Meero, dont le tour s'élève à 205 M€. Les levées de fonds de véhicules ne sont de leur côté pas en reste.

En à peine six mois... En à peine six mois, nos start-up ont déjà récolté près des deux tiers de l'enveloppe totale de 2018, à savoir un peu plus de 2,21 Md€, contre 2,877 Md€ sur toute l'année dernière (lire bilan 2018 ci-dessous), selon les données de CFNEWS. Soit une augmentation de presque 60 % du montant collecté sur la même étendue par rapport à l'année dernière. Cette enveloppe, record, a été atteinte en 294 opérations, s'insérant ainsi dans une tendance à la baisse du nombre de deals depuis plusieurs années, -12,2 % entre S1 2019 et et S1 2018. Les premiers mois de 2019 ont été notamment marqués par plusieurs importants tours de table, comme ceux de Doctolib (150 M€) ou encore ManoMano (110 M€), deux plateformes en ligne rejoignant alors le club des licornes, depuis encore élargi (Retrouvez le bilan complet ci-après).

Tendance Générale S1 2019 Capital Innovation

Tendance Générale S1 2019 Capital Innovation - © CFNEWS

Les VCs états-uniens toujours aussi friands

L'élan s'est par la suite maintenu, voire accentué, comme l'avaient annoncé Franck Sebag, associé chez EY, Matthieu Grollemund, associé chez Baker & McKenzie ou encore François Meteyer, principal chez Alven, interrogés pour l'enquête de CFNEWS Magazine publiée en avril sur le capital-innovation (lire ci-dessous). La série C de Meero, s'élevant à 205 M€, a évidemment contribué à alimenter cette collecte, devenant au passage la deuxième plus grosse levée de fonds sans effet de levier, en capital innovation, derrière OVH (250 M€) en 2016. Tous ces deals participent par ailleurs à porter, à nouveau, les secteurs d'activité Logiciels et Internet, aux deux premières places du classement, avec des sommes quasi-similaires, respectivement de 769,6 M€ et 768,5 M€. Des marchés et des tops deals d'ailleurs bien nourris par les VCs états-uniens, avec Avenir Growth en tête, entré au capital dans la place de marché de photographes professionnels. Accel Partners, soutien historique de Shift Technology comme General Catalyst, ou encore de PayFit, a trouvé une place parmi les actionnaires de Doctolib, aux côtés de General Atlantic, présent pour sa part chez ManoMano depuis 2017.

Les principaux investissements américains du capital-innovation en France au S1 2019

Les principaux investissements américains du capital-innovation en France au S1 2019 (les fonds américains en gras)

Les principaux investissements américains du capital-innovation en France au S1 2019 (les fonds américains en gras) - © CFNEWS.net

Quatre nouvelles licornes

En à peine six mois, quatre start-up, Meero, Doctolib, ManoMano, donc et Ivalua, sont devenues des licornes. Des valorisations atteintes d'ailleurs, entre cinq et sept ans seulement après leur création. L'éditeur de logiciels de gestion des achats se distingue cependant un peu des autres, quant au secteur dans un premier temps, puisqu'il rejoint trois places de marché, mais surtout de par le montant relativement limité injecté à son capital, 60 M$ (54 M€), d'ailleurs inférieur à celui levé deux ans plus tôt, quand ces trois homologues ont été évalués au-delà d'1 Md€ à la suite d'opérations supérieures à 100 M€, voire même 200 M€. Ces levées de fonds s'inscrivent toutes cependant dans une dynamique très nette de tours à plus de 50 M€, au nombre de douze durant le premier semestre, soit une croissance de... 500 % par rapport à S1 2018. Il en compte d'ailleurs cinq de plus que sur l'ensemble de l'année dernière.

Évolution du volume de levées de fonds de capital-innovation supérieures ou égales à 50 M€ au S1 2019

Évolution du volume de levées de fonds de capital-innovation supérieures ou égales à 50 M€ au S1 2019 - © CFNEWS.net

Levées de fonds de véhicules et first time funds

Le premier semestre 2019 a également été riche en levées de fonds et créations de sociétés d'investissement. Idinvest Partners a ainsi finalement bouclé son fonds de capital-développement techno, Idinvest Growth Fund II à 340 M€, dont le process de levée, commencé en 2016, avait été gelé par le rachat par Eurazeo. Ambitionnant une dotation à 500 M€, Cathay Innovation II a signé pour sa part un premier closing à 320 M€, dépassant ainsi son prédécesseur. La biotech est également présente, avec par exemple Innobio 2 et Health for Life Capital II, géré par Seventures Partners, qui ont pour leur part atteint respectivement 135 M€ et 100 M€. De son côté, l'investissement à impact figure parmi les thématiques de plus en plus privilégiées par les investisseurs. Ainsi, Raise Impact, avec le véhicule France 2i, atteint 100 M€. Figurent aussi Makesense Seed I, et Frst ciblant tous deux l'amorçage. Ce nouvel acteur de cette tranche d'investissement, monté par l'ex équipe d'Otium Venture, signe ainsi son entrée parmi les first time funds, avec une levée de fonds à hauteur de 60 M€. Autre structure à se lancer, pour couvrir l'impact social et environnemental, Aalps Capital qui ambitionne d'atteindre, en fin d'année, 170 M€ pour son premier closing.

Les first time funds dédiés au capital-innovation depuis 2017

Les First Time Funds dédiés au capital-innovation depuis 2017

Les First Time Funds dédiés au capital-innovation depuis 2017 - © CFNEWS

De belles levées dans les fintech

La fintech reste toujours appréciée des VCs et autres sociétés de gestion. Quelques-unes bouclent d'ailleurs de très beaux tours, comme PayFit, éditeur d'une solution Saas de gestion des ressources humaines appuyé par Eurazeo ou encore Bpifrance, en levant 70 M€. Alan, l'assureur santé en ligne pour les entreprises réunit aussi une belle somme, 40 M€, après une série A de 23 M€ l'année dernière, qui devrait lui permettre d'atteindre 22 M€ de revenus cette année. Lunchr a, pour sa part, triplé la mise par rapport à 2018, en levant 30 M€. Mais d'autres segments, comme les jeunes pousses évoluant dans le domaine du droit, pointent le bout de leur nez, suffisamment en tout cas pour que France Digitale, l'association réunissant un écosystème de 1 400 investisseurs et start-ups, crée un groupe dédié en son sein. Parmi ses membres ayant levé des fonds cette année figurent entre autres LegalStart, Hyperlex, LegalPlace, ou encore Call a Lawyer, collectant respectivement plus de 10 M€, 4 M€, 4,8 M€ et 0,5 M€.

Les principales levées dans la fintech durant le premier semestre

Les levées de fonds de sociétés fintech françaises au S1 2019

Les levées de fonds de sociétés fintech françaises au S1 2019 - © CFNEWS.net

Télécharger le bilan complet en PDF

Lire aussi :

Venture 2018 : près de 3 Md€ récoltés (20/02/2019)

CFNEWS Magazine : Les levées accélèrent grâce aux fonds étrangers