L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

International : les PME et ETI défendent leurs couleurs à l’étranger

PAR  | 340 mots

Redspher, ateliers de france, dubbing brothers, hr path et d’autres accompagnées par leurs fonds actionnaires, ont franchi les frontières avec succès. Les build up smid cap s’accélèrent.

Elément stratégique des grands groupes, la croissance externe à l’international devient tout aussi fondamentale pour les PME et ETI hexagonales. Accompagnées par des fonds d’investissement, elles sont encore plus encouragées à franchir le pas pour se développer, surtout dans un contexte de valorisation élevée. Depuis le début d’année, selon les statistiques de CFNEWS, plusieurs sociétés de moins de 300 M€ de revenus ont franchi les frontières (voir une sélection dans le tableau page 45). « Un mouvement devenu naturel et qui s’accélère », selon Stéphane Huten, associé de Hogan Lovells qui a accompagné Winncare Group, le fabricant de lits et matelas médicaux, solutions anti-escarre de 60 M€ de revenus soutenu par l’IDI lors du rachat du britannique Mangar Health, un spécialiste du coussin gonflable élévateur.

En Europe, le build-up a battu des records l’an passé. Selon l’étude annuelle Buy & Build Monitor pilotée par le fonds européen Silverfleet Capital, 702 transactions (ciblant des entreprises dont plus de 30 % du capital est détenu par un financier) ont été enregistrées cumulant 10,7 Md€. La France a progressé de 15 % avec 75 opérations (de plus de 10 M€ de revenus) au compteur. Le Royaume-Uni reste actif même si le Brexit a commencé à produire ses effets. Si Stéphane Huten constate que « le Brexit génère de l’attentisme sur certaines opérations de build-up », Marco de Alfaro, associé de l’IDI pense que « certaines opportunités sur le marché pourraient naître de cet évènement ».

Lire la suite sur CFNEWS Magazine - en accès libre