L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

League tables avocats corporate et financement : Gide, CMS BFL, Lamartine, Fidal Accès libre

Par  | 954 mots

Avec 1709 mandats exercés par 510 cabinets d'avocats en corporate lors de 865 opérations et 142 mandats exercés par 71 cabinets d'avocats en financement lors de 99 opérations, l'activité est en hausse au premier semestre de 2016. Classements et analyses exclusifs réalisés grâce aux données des référentiels CFNEWS.

Tendance générale (corporate)

À l'image des conseils en due diligence financière, le volume d'activité des avocats en corporate est en forte croissance depuis le second semestre 2014. On constate sur le graphique ci-dessous, une hausse de plus de 10 % du nombre de mandats au premier semestre 2016 par rapport aux six premiers mois de 2015.

Sous l'angle des valorisations (voir tableau 1), on remarque une diminution de la proportion des mega-deals (valorisation >1000 M€) et des opérations de small-cap (valorisation < 50 M€). À l'inverse, le mid-cap (valorisation > 50 M€ et < 1000 M€) est à la hausse.

Tableau 1 : deals par fourchette de valorisation (en % du nombre de deals conseillés)

S1 2015

S1 2016

0-20

56,1%

47,8%

20-50

11,9%

10,9%

50-150

10,8%

16,0%

250-500

6,3%

7,8%

150-250

3,9%

5,9%

500-1000

2,6%

6,4%

>1000

8,5%

5,2%

Le marché (corporate)

Comme on peut l'observer sur le tableau 2, la hausse du volume d'activité est effective pour quasiment tous les types d'opération. Mention spéciale au LBO, au capital risque, à l'infrastructure et à l'immobilier qui réalisent les plus belles progressions.

Tableau 2 : répartition des deals par type (en volume)

S1 2015

% S1 2015

S1 2016

% S1 2016

% de variation

Bourse

128

8,3%

130

7,6%

1,6%

Capital Développement

202

13,1%

212

12,4%

5,0%

Capital Risque

228

14,8%

258

15,1%

13,2%

Création de Fonds (LPs)

30

1,9%

20

1,2%

-33,3%

Financement

4

0,3%

4

0,2%

0,0%

Immobilier

8

0,5%

72

4,2%

800,0%

Infrastructure

15

1,0%

22

1,3%

46,7%

LBO

392

25,4%

452

26,4%

15,3%

M&A Corporate

514

33,3%

528

30,9%

2,7%

Restructuration

21

1,4%

11

0,6%

-47,6%

Total

1542

1709

10,8%

Le Classement (corporate)

Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).

Cabinet d'avocats

S1 2015

S1 2016

GIDE

43

51

CMS BFL

35

42

LAMARTINE CONSEIL

43

36

FIDAL

29

32

WEIL GOTSHAL & MANGES

28

31

JONES DAY

38

26

MAYER BROWN

21

24

KING & WOOD MALLESONS

22

23

DLA PIPER

24

22

WHITE & CASE

30

22

DE PARDIEU BROCAS MAFFEI

23

21

ALLEN & OVERY

23

21

LINKLATERS

12

21

LATHAM & WATKINS

25

20

ORRICK RAMBAUD MARTEL

7

19

CLIFFORD CHANCE

24

19

DVMB

15

18

PAUL HASTINGS

10

17

DECHERT

22

16

HOGAN LOVELLS

9

15

Dans le détail, Gide prend la tête du classement avec 51 opérations conseillées, dont l'émission obligataire de Vallourec, l'acquisition du groupe Edouard Denis et la levée du véhicule Partech Growth.

CMS BFL occupe la deuxième place avec 42 deals suivis, dont l'acquisition de Captain Train, le LBO d'Euro Protection et l'émission obligataire du groupe Soufflet.

Lamartine Conseil complète le podium avec 36 mandats, dont les LBO de Talentia Software et Onedirect et la levée de fonds de Koolicar.

Viennent ensuite Fidal avec 32 transactions (acquisition de MGI Digital Graphic, restructuration de Porcher Industries et LBO d'Evas), et Weil Gotshal avec 31 opérations conseillées (OPA Foncière de Paris, acquisition Airtel en Afrique et LBO Ethypharm).

On note également la bonne tenue de Jones Day (Carmat, Amoeba, Jumia), Mayer Brown (SMCP, Grand Frais, Grape Hospitality) et KWM (Astorg VI, Foncia et LPCR), avec respectivement 26, 24 et 23 deals suivis.

Télécharger le classement complet avocats corporate (PDF)

Tendance et classement (financement)

Les tendances sont sensiblement les mêmes entre le corporate et le financement au cours des 4 dernières années (voir graphique ci-dessous). On remarque toutefois qu'entre les premiers semestres de 2015 et 2016, la hausse est de 36,5 % pour le financement, contre 10,8 % pour le corporate.

Extrait du classement en volume d'après nos référentiels (le classement complet téléchargeable ci-dessous au format PDF).

Cabinet d'avocats

S1 2015

S1 2016

DE PARDIEU BROCAS MAFFEI

5

14

LATHAM & WATKINS

5

11

DLA PIPER

3

9

HOGAN LOVELLS

6

9

GIDE

2

8

ALLEN & OVERY

5

7

PAUL HASTINGS

3

6

WEIL GOTSHAL & MANGES

4

5

WILLKIE FARR & GALLAGHER

4

5

DGFLA

5

NABARRO & HINGE

3

5

MAYER BROWN

4

4

BREDIN PRAT

4

4

SHEARMAN & STERLING

3

4

WHITE & CASE

6

3

Dans le détail, De Pardieu Brocas Maffei prend la tête du classement avec 14 mandats (Bertrand Restauration, MK Direct, Penelope). Latham & Watkins occupe la seconde place avec 11 opérations conseillées (TechnipFMC, Foncia, SMCP). DLA Piper (Rosace, Groupe Marle, Immeuble Plaza) et Hogan Lovells (Cristal Union, Isabelle Marant, Euro Protection) complètent le podium avec 9 deals suivis chacun.

On note également la bonne tenue de Gide (Novacap, Grand Frais, Prodware), Allen & Overy (Tereos, Coventya, Feu Vert) et Paul Hastings (Marlink, Delpharm, European Homes) avec respectivement 8, 7 et 6 interventions.

Télécharger le classement complet avocats financement (PDF)

Rappel méthodologique

Les opérations recensées dans ce classement général des avocats d'affaires comportent au moins un conseil ayant joué l'un des rôles suivants dans les deals répertoriés dans nos référentiels:

Pour le classement en corporate :

  • Acquéreur Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
  • Cédant Avocat d'Affaires - Structuration fiscale ;
  • Société Avocat d'Affaires ;
  • Managers Conseil juridique ;
  • Structuration de fonds ;
  • Listing sponsor Avocats

Pour le classement en financement :

  • Acquéreur Avocats d'Affaires Financement ;
  • Cédant Avocat d'affaires Financement ;
  • Dette Avocats ;
  • Dette Mezzanine Avocats ;

Et ce, pour les opérations ayant au moins un pied en France (acquéreur, vendeur ou investisseur).

De plus, ce bilan traite uniquement des interventions en corporate et financement / dette : ne sont donc pas comptabilisées les interventions en droit fiscal, droit social, propriété intellectuelle, environnement et concurrence.

Tous les types d'opérations sont pris en compte (M&A, LBO, Bourse, Capital développement, Capital risque, Restructuration, Création de fonds) .

Comme toujours, il s'agit d'une league-table sur le nombre d'opérations conseillées effectivement annoncées et référencées dans nos colonnes, et non sur les valorisations - vous trouverez ces dernières ou des fourchettes de valorisation ou de chiffre d'affaires dans notre base de données des opérations (accès sur abonnement). Le classement inclut les opérations annoncées formellement par les parties mais qui ne sont parfois pas encore closées.

À noter qu'un deal qui nous serait déclaré comme "confidentiel" ne sera pas comptabilisé puisque non visible dans les deal-list de chaque conseil, intégralement consultables dans nos référentiels.