L'actualité & Data du capital-investissement : transactions LBO, M&A, Venture Corporate Finance et Private Equity

League Tables DD Financière 2015 : EY ; PwC ; Deloitte ; KPMG ; Grant Thornton Accès libre

Par  | 993 mots

Cette année 156 conseils ont exercé 1239 mandats. Les Big 4 (EY, PwC, Deloitte, KPMG) concentrent un tout petit peu moins de la moitié des opérations suivies. La hausse de l'activité est sensible par rapport aux années précédentes.

Tendance générale

Comme pour les banquiers d'affaires, l'année 2015 a été fructueuse pour les conseils en due diligence financière. En effet, le nombre de mandats exercé a augmenté de 14 % par rapport à 2014. Comme on l'observe sur le graphique ci-dessous, la croissance est encore plus importante comparée aux années 2013 (+ 29,1 %) et 2012 (+ 16,8 %).

Si le volume d'opérations conseillées par les Big 4 est en hausse par rapport aux trois dernières années, on note sur le graphique ci-dessous, qu'en 2015, ils ont suivis moins de la moitié du nombre total de deals.

Grâce notamment à de très belles opérations comme l'OPE sur Alcatel-Lucent,l'acquisition de Cablevisionet l'OPA d'Airgas, la proportion de deals de large caps (> 1Mds d'€) se maintient d'une année sur l'autre. On remarque également une légère hausse des opérations valorisées moins de 20M € (voir tableau 1).

Tableau 1 : deals par fourchette de valorisation

2014

2015

0-20

49,0%

51,6%

20-50

19,7%

16,3%

50-150

12,5%

13,7%

150-250

3,5%

2,9%

250-500

5,7%

6,4%

500-1000

5,4%

4,9%

>1000

4,3%

4,2%

Le marché

Comme indiqué sur le tableau 2, à l'exception des opérations de bourse, le volume d'opérations conseillées est en augmentation pour tous les types d'opérations. Mention spéciale au M&A qui croit de presque 15 % et au LBO dont la hausse frôle les 20 %.

Tableau 2 : répartition des deals par type

2014

% 2014

2015

% 2015

% de variation

Bourse

33

3,0%

32

2,6%

-3,0%

Capital Développement

179

16,5%

187

15,1%

4,5%

Capital Risque

74

6,8%

76

6,1%

2,7%

Création de Fonds (LPs)

0,0%

1

0,1%

N/A

Immobilier

14

1,3%

15

1,2%

7,1%

Infrastructure

0,0%

6

0,5%

N/A

LBO

355

32,7%

425

34,3%

19,7%

M&A Corporate

428

39,4%

490

39,5%

14,5%

Restructuration

3

0,3%

7

0,6%

133,3%

Total

1086

100,0%

1239

100,0%

14,1%

Le classement

Cette année, CFNEWS innove et vous propose, en plus des tendances générales, une analyse de l'activité des leaders du classement 2015 (voir ci-dessous)
Tableau 3 : Extrait du classement en volume 2015

Conseil

2014

2015

EY TS

163

177

PWC

165

173

DELOITTE

165

149

KPMG

83

105

GRANT THORNTON

65

94

EIGHT ADVISORY

51

67

ACA NEXIA

43

43

MAZARS

42

43

EXELMANS

24

36

ADVANCE CAPITAL

27

33

ODERIS CONSULTING

23

33

ACCURACY

17

31

2C FINANCE

2

13

BM&A

1

13

BDO

7

9

Tableau 4 : Classement 2015 par type d'opération

Bourse

M&A

LBO

Cap. Dev.

Cap. Risque

EY TS

7

PWC

100

EY TS

55

G. THORNTON

23

G. THORNTON

9

PWC

5

EY TS

86

DELOITTE

49

EY TS

22

2C FINANCE

7

DELOITTE

5

DELOITTE

69

PWC

47

DELOITTE

20

EXELMANS

5

KPMG

3

KPMG

44

KPMG

40

KPMG

15

A&D

4

G. THORNTON

3

G. THORNTON

33

EIGHT

35

ACA NEXIA

9

EXPEN

4

ACCURACY

1

EIGHT

22

G. THORNTON

26

MAZARS

8

ADWELSEN

4

BDO

1

MAZARS

20

ACA NEXIA

20

PWC

7

EY TS

3

RICOL

1

ACCURACY

15

ADVANCE

20

EIGHT

7

DELOITTE

3

HAF AUDIT ET CONSEIL (CROWE HORWATH)

1

ACA NEXIA

11

ODERIS

19

EXELMANS

7

ACA NEXIA

3

DUFF

1

EXELMANS

11

MAZARS

13

ADVANCE

6

ADVANCE

3

Pour les volumes, se référer au tableau 3. Pour les types d'opérations, se reporter au tableau 4. Le classement exhaustif de l'année est téléchargeable en bas de l'article (PDF).

Dans le détail, EY prend la tête du classement avec 177 opérations conseillées, soit une hausse de 8,6 % par rapport à 2014. Ils sont premiers sur la bourse et le LBO et deuxièmes sur le M&A. Plus de 75 % des deals suivis sont valorisés moins de 150 M€. Parmi les principales opérations, on note les LBO de Verallia et de Webhelp, ainsi que l'acquisition de Zodiac Media.

PwC occupe la deuxième place avec 173 mandats, soit une croissance de presque 5 %. Leaders incontestés sur le marché du M&A, on note que plus de 20 % des deals suivis sont valorisés plus de 1 Md €, une proportion bien supérieure aux autres Big 4. On ressort de leur track record l'OPA sur Airgas, le spin off des actifs de Lafarge-Holcim et l'acquisition d'Igate.

Deloitte complète le podium avec 149 deals suivis, soit une baisse de 9,7 % comparé à 2014. Avec 44 mandats, ils occupent la seconde place sur le segment du LBO. On observe qu'ils sont présents sur les plus grosses valorisations de l'année comme l'OPE sur les actions d'Alcatel Lucent, ainsi que les acquisitions de Cablevision et Alstom Energies.

Vient ensuite KPMG avec 105 interventions, ce qui représente une hausse de 26,5 % par rapport à 2014. Parmi ses mandats, on note une importante proportion de LBO. Les principales opérations conseillées sont la participation au capital de Norbert Dentressangle, ainsi que les LBO de Webhelp et Vitalia.

Grant Thornton suit avec 94 opérations conseillées, soit une hausse spectaculaire de 44,6 %. On observe qu'ils occupent la pole position sur le capital développement et le capital risque. Ils ont notamment suivi les acquisitions de Dailymotion et de L&G France, ainsi que la levée de fonds d'Altrad.

Pour le reste, on note la bonne tenue de Eight Advisory avec 67 mandats (dont le spin off de CST, l'acquisition de Gras Savoye et le MBO de Cooper), ainsi que de ACA Nexia (Sigfox, Cimpa, Groupe LT) et de Mazars (spin off Cegedim et Rexel, LBO Smart Adserver) ex-aequo avec 43 deals suivis.

Télécharger le classement complet 2015 (PDF)

Télécharger le classement complet 2015 S2 (PDF)

Rappel méthodologique

Les opérations recensées dans ce classement général des due diligence financière comportent au moins un conseil acquéreur, cédant ou société/managers.

Tous les types d'opérations sont pris en compte (M&A, LBO, Bourse, Capital développement, Capital risque, Restructuration, Création de fonds). De plus nous comptabilisons uniquement les deals avec au moins un pied en France (acquéreur, vendeur, investisseur ou cible).

Comme toujours, il s'agit d'une league-table sur le nombre d'opérations conseillées effectivement annoncées et référencées dans nos colonnes et non sur les valorisations - vous trouverez ces dernières ou des fourchettes de valorisation ou de chiffre d'affaires dans notre référentiel des opérations (sur abonnement). Le classement inclut les opérations annoncées formellement par les parties mais qui ne sont parfois pas encore closées.

A noter qu'un deal qui nous serait déclaré comme "confidentiel" ne sera pas comptabilisé puisque non visible dans les deal-lists de chaque conseil, intégralement consultables dans notre référentiel